Verviers-Belgique. Vers une dynamique de soutien à Paul Nsapu comme Président de la CENI

A l’issue d’une conférence tenue par Paul Nsapu Président de la ligue des Electeurs  à Verviers en Belgique le dimanche 11 octobre 2020, il s’est dégagée une volonté commune de soutenir ce dernier dans sa quête de Présider la CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante de la RD Congo.

Malgré les contraintes de la COVID-19, un bon nombre de personnes s’est déplacé pour écouter Paul Nsapu développer le thème : « Perspectives et réformes électorales en RD Congo. »

Le très long parcours de Paul Nsapu en matières électorales n’a pas son pareil en RD Congo. Le documentaire d’une quinzaine de minutes y afférent et projeté avant la conférence a surpris plus d’un. Et peu de gens le savaient. Seulement, durant toutes ces décennies d’engagement, Paul Nsapu était plus préoccupé par le combat pour la démocratie et les droits de l’Homme que par un positionnement personnel.

Avec le changement à la tête du pays qui a amené Félix Tshisekedi au pouvoir via des élections quoiqu’imparfaites, une obligation se présente aux Congolais : affermir cet acquis d’accession au pouvoir par les urnes. Autrement dit, que les prochaines élections soient améliorées par rapport aux précédentes.

Pourquoi les élections ? Dans le microcosme congolais, bien de voix  s’élèvent pour fustiger la voie des élections.

Cheik FITA le modérateur a rappelé qu’il y a trois possibilités d’accéder au pouvoir : par les armes, par la révolution ou par les élections. Paul Nsapu ajoutera : «       On a vu ce qu’étaient les tentatives et expériences d’accès au pouvoir par les armes et leurs corollaires… » Quant à la révolution, elle ne recrute essentiellement que de grandes gueules et des fanfaronnades et pas autre chose »…

Durant l’échange avec le public, quelques préoccupations ont été soulevées : le financement des élections, les contraintes du temps, la problématique d’une assemblée nationale non acquise au changement, les stratégies pour arriver à imposer de bonnes élections.

Paul Nsapu a répondu par deux mots :

  1. Il faut impliquer la population pour qu’elle se réapproprie le processus électoral,
  2. Il faut se mobiliser humainement, financièrement…

Un défi a été lancé aux participants ainsi qu’à tous ceux qui suivaient la conférence en live :

Créer un effet boule de neige autour de la candidature de Paul Nsapu pour la présidence de la CENI. C’est-à-dire, que chacun mobilise autour de lui via son mailing tant dans la diaspora qu’au pays. Et que les mobilisés mobilisent aussi.

Un outil est désormais disponible pour cela, le site https://paulnsapu.com/ ainsi que sa page Facebook.

Si le changement a eu lieu en RD  Congo au sommet de l’Etat, c’est grâce à une forte pression tant visible que de l’ombre.

Le temps est venu de quitter l’ombre pour se mobiliser afin que la CENI ne tombe pas entre les mains d’un opportuniste ou d’un parachuté.

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )